Vous êtes ici

Précédent
  • Accueil
  • Actualités
  • Rapport de la commission d'enquête du Sénat sur "les réponses apportées par les autorités publiques au développement de la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre"

Rapport de la commission d'enquête du Sénat sur "les réponses apportées par les autorités publiques au développement de la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre"

Le 7 juillet 2020 est publié le rapport de la commission d'enquête du Sénat sur les mesures à prendre pour "combattre la radicalisation islamiste". Il en ressort 44 mesures. 

Le 14 novembre 2019 est mis en place une commission d'enquête à l'initiative du groupe Les Républicains.

L'objectif de cette commission est d'apporter des réponses au développement de la radicalisation islamiste et des moyens pour la combattre. 

Pendant huit mois, la commission a mené de nombreuses auditions auprès de spécialistes dont certaines sont disponibles en vidéo (http://videos.senat.fr/commission.RADI). 

Le constat de départ est le suivant : "contrairement à l'idée longtemps prédominante selon laquelle la société française et les institutions républicaines tendraient à renvoyer l'expression de la religion dans la sphère privée, tandis que l'espace public serait celui de ladoption de moeurs communes, une minorité de la population française de confession musulmane1(*) tend à adopter un comportement dont l'intransigeance prend prétexte de la religion. Ce comportement prescriptif sur le plan des moeurs tend à faire du religieux lunique mode de rapport aux autres. Cela relèverait d'une dérive sectaire si le repli sur soi et le sentiment d'élection n'étaient liés à un projet de transformation de la société et à une action militante de terrain".

Selon la commission d'enquête, la lutte contre l'islam radical ne consiste pas à lutter contre le terrorisme mais de maintenir le vivre ensemble francais et permettre aux Français de pouvoir vivre leur foi sans pression idéologique. Le vivre ensemble et la liberté de conscience doit être respectée et selon eux, le radicalisme politique porte atteinte à ces valeurs. 

A l'issue de son enquête, la commission formule 44 propositions. 

Pour retrouver l'introduction du rapport de la commission d'enquête : http://www.senat.fr/rap/r19-595-1/r19-595-10.html

Pour retrouver les 44 mesures : http://www.senat.fr/rap/r19-595-1/r19-595-11.html

Pour retrouver l'étude sur l'Etat et les cultes : http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=t8108728_1&idtable=t8108728_1&_c=rapport+formation+imam&rch=gs&de=20190710&au=20200710&dp=1+an&radio=dp&aff=sep&tri=p&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn&isFirst=true

Publié le 10 juillet 2020